Alcool au volant : tolérance zéro pour les jeunes conducteurs.
Pas encore appliquée car pas encore votée, cette loi de la tolérance zéro pour les jeunes conducteurs a fait son chemin et pourrait voir le jour très rapidement. Pour rappel, un rapport de l’Inspection générale de la Sécurité Routière recommande d’appliquer une alcoolémie autorisée de 0.2 g/l pour les jeunes conducteurs (contre 0.5 actuellement) ce qui correspond à moins d’un verre d’alcool consommé.